Actualités

Retrouvez toutes les informations sur Kiwi Backup et ses solutions de sauvegarde en ligne et serveurs de sauvegarde !

Lettre d'engagement direction Kiwi Backup

Kiwi Backup : Lettre d’engagement de la Direction – Certification HDS

Lettre d'engagementDepuis plus de 15 ans, Kiwi Backup vous accompagne dans la sauvegarde de vos données sensibles et, depuis 2018, de vos données de santé.

Conformément à l’évolution de la réglementation concernant l’hébergement et l’infogérance des données de santé, Kiwi Backup s’est engagé dans un processus de certification HDS comprenant le respect de la norme ISO 27001.

Lettre d’engagement de la Direction

Afin d’accompagner les exigences de sécurité de plus en plus fortes de nos clients et d’assurer la pérennité de la solution Kiwi Santé, Kiwi Backup s’est engagé dans un processus de certification HDS, comprenant notamment le respect de la norme ISO 27001, une norme liée au management de la sécurité des systèmes d’information.

Cette démarche s’inscrit pleinement dans nos valeurs de confiance, de professionnalisme, d’innovation et de dynamisme. Dans cette perspective, notre principal objectif est d’assurer un développement durable de Kiwi Backup, tout en mettant en œuvre des conditions maximales de sécurité pour les processus et les données et en assurant la qualité de la solution.

La certification HDS est particulièrement exigeante, et ce d’autant plus pour des ESN de petite taille comme Kiwi Backup. Néanmoins, elle est indispensable sur un marché comme le nôtre, nos clients nous confiant leurs biens parmi les plus précieux : leurs données sensibles et données de santé. Nous nous engageons à répondre à leur légitime demande de sécurisation via cette démarche de certification.

Ainsi, un système de management de la sécurité des informations (SMSI) a été mis en place durant le premier semestre 2019. Celui-ci comprend des politiques de haut niveau établissant les exigences de Kiwi Backup envers l’ensemble de ses processus et de ses relations avec son environnement (clients, fournisseurs, salariés, législateur, …), mais également des procédures détaillées pour chaque action faisant intervenir la sécurité. Un système de management des services (SMS) a également été initié afin de mettre la sécurité des données et la continuité des services au cœur des développements réalisés.

Pour soutenir et alimenter cette démarche, une analyse de risques a été mise en œuvre en s’appuyant sur la méthodologie EBIOS de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information). Cette analyse permet d’identifier les menaces les plus critiques et de mettre en place les actions nécessaires, revues régulièrement en comité de sécurité.

Les hommes et femmes composant Kiwi Backup étant sa plus grande richesse, de par leurs compétences et leurs savoir-faire, tous sont engagés dans ce processus et sont acteurs de la sécurité au quotidien à tous les niveaux. Un processus de sensibilisation continue des salariés aux enjeux de la sécurité et des formations régulières pour certains personnels-clés, notamment administrateurs systèmes et RSSI, ont été mis en place. L’implication de tous est primordiale et je remercie l’ensemble du personnel pour leur adhésion depuis le début du projet et leurs contributions à venir.

La certification HDS en elle-même est une étape clé, mais ne représente qu’un jalon dans le processus mis en œuvre dans la société. Des audits annuels nous permettrons de nous assurer que la démarche d’amélioration continue et le suivi de nos plans d’action au quotidien répondent bien aux enjeux en présence : sécurisation des processus et des données, réponses aux exigences de nos clients en matière de sécurité et respect des réglementations en vigueur dans notre secteur d’activité.

Je m’engage personnellement à ce que l’ensemble des dispositions prises dans le SMSI et le SMS de Kiwi Backup soient appliquées et respectées et à fournir les moyens nécessaires pour cela aux équipes Kiwi Backup.

Mulhouse, le 10 septembre 2019

Sébastien HEITZMANN

Gérant et Directeur Technique Kiwi Backup

 

Notre équipe reste à votre disposition pour toute information complémentaire. 

 

Etienne

Etienne, nouveau développeur chez Kiwi Backup

L’équipe s’est agrandie début juin avec l’arrivée d’un nouveau développeur : Etienne Walch.

Etienne

Etienne Formé à la Wild Code School, Etienne a pour mission de participer au développement des nouvelles fonctionnalités logicielles.

En cas d’absence de Morgan, il répondra à toutes vos questions concernant l’aspect technique de la solution.

Ce qu’il préfère : développer en Python, en PHP et battre ses collègues au badminton.

 

Ses premières impressions

« Je suis heureux d’avoir été intégré dans l’équipe. D’autant plus que le défi technique pour maintenir et développer la solution est stimulant ».

Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’équipe !

Version 4 webinar

Webinar comment passer à la nouvelle version 4 de Kiwi Backup ?

Découvrez les étapes à suivre pour passer sur la version 4 de Kiwi Backup

Profitez des nouvelles fonctionnalités qu’apporte la nouvelle version !

Webinar Comment passer à la version 4 de Kiwi Backup ? (transition V3-V4)

le Mardi 15 octobre  de 14h15 à 15h

Version 4 Kiwi Backup - inscription webinar

Nous sommes heureux de vous annoncer la sortie officielle de la version 4 de Kiwi Backup. Vous pouvez dès aujourd’hui accéder à la plateforme sur simple demande.
Pour vous accompagner dans le passage de la V3 à la V4, l’équipe vous propose ce webinar centré sur les procédures à suivre pour mettre en place les machines sur la nouvelle plateforme.

Ce webinar s’adresse à tous nos partenaires qui utilisent la solution Kiwi Cloud marque blanche.

Webinar Comment passer à la nouvelle version de Kiwi Backup ? (transition V3-V4)

  • Mise en place des contrats et machines sur la plateforme V4
  • Comment créer le kit marque blanche pour la personnalisation de l’interface utilisateur ?
  • Questions/réponses

Version 4 Kiwi Backup - inscription webinar

Les nouveautés  V4

Cette nouvelle version outre une refonte complète basée sur les solutions techniques les plus récentes, apporte également de nouvelles fonctionnalités :

  • Tableau de bord plus ergonomique
  • Restauration plus rapide
  • Traitement optimisé des gros fichiers

en savoir plus kiwi backup

US Cloud Act

Cloud Act, un cadre juridique pour les données hébergées aux USA

Le cloud Act, loi américaine pose de nombreuses interrogations. Que deviennent vos données ? Qui peut accéder à vos données ? Y a-t-il un risque de vol de données ? Découvrez notre article pour tout savoir sur le sujet :

Le cloud Act, une loi américaine sur les données

Publié le 23 mars 2018, le Cloud ( Clarifying Lawful Overseas Use of Data) Act vise à faciliter l’accès par les autorités américaines aux données stockées à l’étranger par des entreprises américaines dans le cadre exclusif d’une procédure judiciaire.

Avant cette date, pour avoir accès à une donnée lors d’une enquête, le FBI devait réaliser une demande d’un MLAT (traité d’assistance judiciaire mutuelle). Or, cette demande prenait souvent plusieurs mois voire une année avant d’être accepté. En ce sens, la procédure était compliquée dans le cadre d’une affaire juridique ou la rapidité est essentielle.

Une bataille judiciaire avec Microsoft

Microsoft bataille Patriot Act La loi répond un problème lié à l’entreprise Microsoft. En effet, en 2013, cette dernière n’avait pas voulu fournir au FBI l’accès à un serveur en Irlande dans le cadre d’une enquête sur le trafic de drogue.

Par conséquent, depuis 2018, les fournisseurs de services Cloud américains doivent fournir aux autorités les données stockées sur leurs serveurs même quand ils sont en dehors des Etats-Unis.

Distinction entre loi américaine et européenne

Cloud Act et RGPD

cloud act et rgpdL’article 48 du RGPD précise que « toute décision d’un pays tiers exigeant qu’il transfère ou divulgue des données ne peut être reconnue qu’à la condition qu’elle soit fondée sur un accord international ». De ce fait, le Cloud Act offre un cadre légal aux saisies de données alors que le RGPD interdit le transfert des données hors de l’Europe.

Pour en savoir plus sur le RGPD, découvrez notre article sur le sujet et notre infographie sur le RGPD pour les sous-traitants.

À ne pas confondre avec le Patrioct Act

Le Patriot Act permet aux agences gouvernementales américaines d’obtenir des informations dans le cadre d’une enquête relative à des actes de terrorisme. Quant à lui, le Cloud Act concerne les réquisitions judiciaires dans la cadre d’enquêtes criminelles.

Quelles sont les conséquences de l’US Cloud Act sur vos données ?

US Cloud ActPour résumer, si vous stockez vos données chez un  fournisseur de services Cloud américains , vos données à caractères personnels sont désormais susceptibles d’être vues par une agence gouvernementale.

De surcroît, vous n’êtes pas informé lorsque vos données sont analysées et aucun recours n’est possible.

Comment protéger vos données sensibles ?

Pour être sûr de garder vos données sensibles à l’abri des regards, choisissez une solution de Cloud Européenne.

Kiwi Cloud La solution Kiwi Backup répond à la problématique du Cloud Act. En effet, notre entreprise est située en Europe, plus particulièrement en france France et l’ensemble des données sont stockées chez OVH, hébergeur français. Externalisée sur deux sites distants (Roubaix et Paris), vous disposez d’un historique de 90 jours . De plus, la facturation se fait au volume source uniquement. Si vous êtes éditeurs ou distributeurs informatiques, la solution est aussi disponible en marque blanche.

Vous pouvez nous contacter sur le bouton ci-dessous pour plus d’informations.

Disques durs chaleur

Canicule : attention à l’impact de la chaleur sur vos disques durs

Disques durs et chaleur : une mauvaise combinaison !

Disques durs chaleurCette semaine en France, des records de chaleurs sont annoncés : 40 degrés dans plusieurs villes de France ! Et jusqu’à 48 degrés ressentis. En cas de canicule, la chaleur impacte notre corps et nous prenons des mesures de protection !

Quand est-il de vos disques durs et autres appareils informatiques ? En effet, ces derniers aussi sont impactés par les fortes chaleurs. 

Impact de la chaleur sur les disques durs

Un disque dur dès lors que les températures approchent les 35 degrés a un risque de surchauffe. En réalité, ses composants se dilatent et il y a alors un risque de frottement du bloc de têtes de lecture sur les plateaux.

Il est à noter que les disques durs SSD sont aussi sujets aux variations de température.

Des risques importants

Disques durs chaleurAinsi, les risques sur votre activité sont importants :

  • Ralentissement de la puissance de calcul du disque dur et donc de transfert/lecture de vos données
  • Messages d’erreurs sur votre poste avec risques de coupure
  • Perte de l’ensemble des données du disque
  • Dans les cas les plus rares mais présent quand même, l’appareil de stockage risque d’exploser.

Vos autres appareils informatiques sont aussi touchés

Les disques durs ne sont pas les seuls appareils électroniques à souffrir de la chaleur. En effet, ordinateur, antenne-relais ou encore box internet sont impactés !

Une consommation électrique plus élevée avec la chaleur

Le gestionnaire du réseau à haute tension RTE estime que chaque degré au-dessus des températures normales de saison se traduit par une hausse de consommation de 500 MW soit la consommation de la ville de Bordeaux. Cela signifie donc par une plus forte consommation de l’ensemble des appareils informatiques.

Surchauffe des datas centers 

Le seuil de température à ne pas dépasser dans les datas centers est d’approximativement 50 degrés. Le risque de voir leurs composants électroniques se mettre en veille en cas de surchauffe n’est pas négligeable.

Une perte de données sur vos ordinateurs 

Si votre ordinateur surchauffe de trop, ce dernier va émettre une alerte et s’arrêter net. Si bien que l’ensemble des données de la machine sont perdues sans dégâts matériels.

Un problème recensé par deux constructeurs informatiques, Intel et Acer qui conseillent de ne pas mettre votre ordinateur portable sur les genoux et de ne pas boucher les entrées d’air.

Disques durs chaleur

Les conseils de Kiwi Backup pour protéger vos données lors d’une canicule :

Vos données et celles de vos clients sont essentielles au bon fonctionnement de votre entreprise. Pas question de les perdre. Pour cela, Kiwi Backup vous donne plusieurs conseils* :

*Bien évidemment, ces conseils sont applicables tout au long de l’année.

  • Ne bouchez pas la ventilation de vos disques durs et autres appareils
  • Placez vos disques durs dans une salle tempérée à l’ombre. Le mieux étant de stocker vos données dans une salle blanche climatisée
  • Oubliez la rumeur qui conseille de mettre votre disque dur brûlant au congélateur. Cette dernière n’est pas fiable et ne marchera pas à tous les coups
  • Sauvegardez vos données dans une solution de Cloud avec réplication des données. Ainsi, pas de risque de surchauffe des disques durs puisque ces derniers sont dans des salles blanches et s’il y a un problème dans un data center, l’autre prend le relais !

La solution Kiwi Backup répond à la problématique d’une perte de données. Externalisée sur deux sites distants, vous disposez d’un historique de 90 jours et d’une facturation au volume source uniquement. Si vous êtes éditeurs ou distributeurs informatiques, la solution est aussi disponible en marque blanche.  Vous pouvez nous contacter sur le bouton ci-dessous pour plus d’informations.

 

Quelques sources pour en savoir plus :

https://www.zdnet.fr/actualites/ordinateurs-portables-ete-et-chaleur-un-si-mauvais-cocktail-39362066.htm

https://www.data-labcenter.fr/news-et-reportages/conseils-et-generalites/chaleur-lennemi-materiel-informatique/

https://www.zdnet.fr/actualites/canicule-comment-les-operateurs-telco-veulent-eviter-la-surchauffe-et-la-barre-fatidique-des-50-degres-39886489.htm